NOTRE UNITÉ DE RECHERCHE

L’unité de recherche Smart & Sustainable Cities combine des actions de recherche et de diffusion du savoir multidisciplinaires. Elle contribue à l’amélioration des connaissances et à la médiation de la culture scientifique en Hauts-de-France. Elle se veut transversale à la fois en termes de discipline et d’approche. Elle regroupe des : sociologues, géographes, informaticiens, écologues, biologistes, et économistes. Des sujets transverses liés à la collecte des données et à l’utilisation des bases de données, les big data, dans des domaines variés liés à l’entrepreneuriat, la mobilité, la santé ou la biodiversité sont un exemple de croisement des disciplines. A travers deux chaires de recherche, la recherche académique, la formation et l’accompagnement s’autoalimentent.

L’unité met en perspective l’évolution des processus des différentes transitions contemporaines. Elle est un espace de réflexion sur les enjeux économiques, écologiques et sociétaux de ces transitions. Ses travaux s’exercent à différentes échelles, de celle du bâtiment, en passant par la ville, ses quartiers, son territoire.
Loin d’épuiser l’ensemble des sujets, les recherches menées dans ce cadre proposent des éléments d’analyse originaux sur certaines facettes de la transition énergétique et numérique grâce à l’utilisation de nouvelles approches technico-économiques et l’exploitation de nouvelles données.

Les grands axes de recherche

Les défis et enjeux de l’efficacité énergétique ;

Les organisations et les critères extra-financiers ;

La transition numérique, les systèmes d’information et les réseaux sociaux ;

La ville durable et la biodiversité.

2 Chaires d’expertises et de recherche adossées à l’unité

Une spécificité de la FGES est d’apporter un service à la société par des activités de transfert vers le monde socio-économique, de prestations d’études et de formations au travers de 2 chaires :

La Chaire entreprise et business à  impact social

La Chaire, qui est portée par le Dr. Emmanuel Pic, a pour mission d’offrir aux étudiants, aux entreprises et à la société, la possibilité de construire des activités économiques et des alternatives fiables et pérennes. Ces dernières répondent à un besoin social, sociétal et/ou environnemental, pour une économie plus humaine, plus durable et plus inclusive. Elle permet ainsi d’apporter aux fragilités du territoire des solutions inédites et co-créées.

Elle veut atteindre ces objectifs à travers la sensibilisation et la formation, la recherche et l’accompagnement à la création d’entreprises social business. Elle rassemble des chercheurs de différentes entités de l’Université Catholique de Lille : Faculté de Gestion, Economie et Sciences, EDHEC, Iéseg, ICAM, IES, Yncréa, le Laboratoire ETHICS.

La Chaire explorateurs de la transition

Grâce à l’expertise acquise dans le cadre de la démarche du « campus en transition Live Tree », la Chaire propose des solutions co-construites, pour faciliter la transition énergétique et sociétale des entreprises et des territoires (études, recherche, formations, expérimentations). La Chaire s’appuie autant sur la transformation des organisations que sur celles des pratiques des usagers et bénéficiaires.

Dirigée par Benoit BOUREL, Vice-Recteur en charge de la Responsabilité Sociétale, l’appellation Explorateurs de la Transition signifie à elle seule le modèle voulu : elle invite ses partenaires à explorer, selon des modalités à définir ensemble au cas par cas, les conditions sociales, organisationnelles, économiques, de cette transition.